Après compétition, l’agence Nabis Conseil a été choisie par Tocqueville Finance (La Banque Postale Asset Management)pour la conception du nouveau territoire d’expression de la marque (positionnement, identité, charte éditoriale et graphique). Elle accompagnera ensuite la définition et le déploiement des supports digitaux en partenariat avec l’agence web ITNetwork. L’agence a également été retenue par le groupe DomusVi (troisième Groupe privé d’accueil et de services pour personnes âgées en France) pour assurer la conception et la réalisation d’un dispositif de communication de changement dans le cadre du déménagement du siège social.  Enfin, Nabis Conseil accompagne, depuis la rentrée, les équipes Communication de l’ANDRA dans le diagnostic et l’évolution de leur dispositif de communication interne.

Le réseau social offre aux marques la possibilité de regrouper leurs contenus Snapchat au sein d’un même écrin. Cette formule classe les contenus selon diverses rubriques. On retrouve la catégorie AR Lenses, une rubrique consacrée aux filtres en réalité augmentée créés par les marques, la catégorie Highlights, qui met en avant les meilleurs contenus des marques. Selon Snapchat, cette interface permettra aux utilisateurs de découvrir  « le profil des marques de manière organique ». Le réseau s’est déjà associé à 30 marques internationales dont Louis Vuitton, Universal, Prada, Candy ou encore Crush.

Facebook propose sur sa plateforme d’e-learning Blueprint des cours de Community Management. Quatre programmes simples de formation, qui permettent pas-à-pas de se sensibiliser aux outils de la plateforme sociale, depuis la mise en place de stratégies sur le réseau social jusqu’aux bases de gestion de communauté.

Après l’échec de Google Plus, fermé il y a presque 2 ans, Google présente Keen, une plateforme qui ressemble à Pinterest. Comme le moteur de découvertes visuelles, elle permet de compiler du contenu (articles, vidéos, photos…) autour de projets et de passions. La promesse: des suggestions personnalisées grâce au machine learning. Comme un réseau social, il est possible de suivre d’autres utilisateurs et de découvrir leurs dossiers.

Depuis fin juin, le format «LinkedIn Stories» est mis à la disposition des membres du réseau social professionnel mais aussi pour les «Pages» entreprise. La France est l’un des premiers pays en Europe à disposer de cette fonctionnalité permettant de publier des photos et des vidéos d’une durée maximale de 20 secondes, visible pendant 24 heures seulement. Ce nouveau format va permettre aux entreprises de partager des actualités en temps réel, des prises de parole officielles, des nouveautés concernant son secteur d’activité, des lancements produits, des analyses de marché, etc.

Rooms, outil d’appel vidéo sous forme de salons virtuels, est disponible sur Workplace, le réseau social dédié aux salariés des entreprises. Lancé en 2016, Workplace a atteint les 5 millions d’utilisateurs payants et devrait sortir largement gagnant des mesures de distanciation sociale instaurées dans le monde entier. « Il y a eu une accélération énorme de la demande», admet Julien Codorniou, vice-président de Workplace, à l’AFP. «Et nous étions bien positionnés pour prendre la vague.» La nécessité de travailler de chez soi a propulsé des interfaces comme Workplace et ses concurrents créés par Slack, Salesforce ou Microsoft. Elles permettent aux salariés d’une société de communiquer, échanger des documents, travailler sur un projet, faire des conférences téléphoniques ou de la messagerie instantanée. Elles sont conçues pour des groupes plus grands que pour les appels vidéo, mais plus restreints que pour les lives, où une seule personne s’adresse potentiellement à des dizaines ou centaines d’autres. Workplace va désormais en bénéficier, avec les outils de modération et de sécurité propres au réseau professionnel payant.

Grâce à une nouvelle option de Twitter il sera bientôt possible de gazouiller littéralement sous forme
d’enregistrement sonore de votre voix.  Cette option devrait être disponible dans les semaines qui viennent sur les portables Apple et permettra d’enregistrer jusqu’à 140 secondes de son, ont révélé Maya Patterson, chargée du développement des nouveaux produits, et Remy Bourgoin, responsable des programmes informatiques. Les 140 secondes rappellent le Twitter des origines  -quand c’était le nombre maximum de caractères pour un tweet -, mais on peut enregistrer des messages plus longs. Ils se déploieront automatiquement en un « thread », une succession logique de messages. Les messages sonores apparaîtront dans le fil habituel avec les tweets classiques.

Laurent Borrell, président de Nabis Conseil, nous parle du modèle d’organisation adopté pendant la crise, de l’avancement de l’activité, de ses belles réussites malgré cette période complexe, de la communication mise en place pour maintenir une visibilité et des transformations entamées. Découvrir la vidéo : https://www.ladn.eu/adn-business/experts-metiers/communication/lapres-agences/le-regard-nabis-conseil/?utm_source=newsletter_ladn&utm_medium=email&utm_campaign=news_ladn&utm_content=20200605

Cette crise nous amène à repenser considérablement l’expression des entreprises : leur nature, leur sens, leur organisation et les différents interactions avec  leurs différents publics dont l’interne. À l’issue du confinement, certains salariés ont changé : perte de confiance, besoin de repères, quête de sens, etc. Et ces changements sont bien différents selon les fonctions et leur activité durant cette période. De nombreuses questions vont vous être posées et vous allez devoir tirer les enseignements de cette période : qu’est-ce qui a changé pendant le confinement ? Votre entreprise et votre direction étaient-elles bien préparées ? Qu’est ce qui serait judicieux de changer après le confinement ? Comment fédérer les collaborateurs et les managers ? Comment créer du lien ? En partenariat avec l’Institut Think, nous vous proposons de bien comprendre ces nouveaux défis et de vous accompagner pour faire évoluer vos objectifs, vos contenus et vos actions de communication. En savoir plus : https://lnkd.in/g8y5Fc3

50,3% des spécialistes du marketing vont utiliser LinkedIn à des fins publicitaires D’ici 2021, plus de la moitié des spécialistes du marketing (50,3 %) utiliseront LinkedIn à des fins publicitaires selon une étude eMarketer. Ils étaient 46,3% en 2017. Ces dernières années, LinkedIn a introduit de nombreuses fonctionnalités pour affiner le ciblage des campagnes (intitulé du poste, formation, ancienneté, entreprise…) autant d’attributs importants pour le public B2B.

« Alors que les marques deviennent plus aptes à exploiter de multiples plateformes de médias sociaux, les spécialistes du marketing réussissent à utiliser LinkedIn pour capter des audiences professionnelles à un stade différent du funnel marketing », estime Oscar Orozco, analyste principal des prévisions chez eMarketer. « LinkedIn possède une mine de données de première main sur un public professionnel et des capacités uniques de ciblage B2B, ce qui en fait un lieu idéal pour engager les décideurs commerciaux. »