L’onboarding est le processus par lequel une entreprise accueille et intègre ses nouveaux collaborateurs. Cette phase est essentielle car elle permet de s’assurer que les nouvelles recrues ont toutes les clés en main pour comprendre les enjeux de leur nouveau poste et intégrer la culture de l’entreprise.

Aujourd’hui, le challenge pour les ressources humaines est de repenser le parcoursd’intégration traditionnel vers un parcours plus digital et innovant. En effet, les accords-cadres signés dans les entreprises ont modifié l’emploi du temps du salarié. Il va être amené à travailler à distance 2 à 3 jours par semaine selon les accords. Il est donc plus difficile de suivre un parcours d’intégration classique : moins de présence sur site, rencontres entre collaborateurs limitées, nombreux documents administratifs en format papier à traiter, etc.

La digitalisation de l’onboarding devient alors une évidence pour la plupart des entreprises. Ces dernières vont transformer plusieurs étapes de leur parcours d’intégration. Par exemple, pour notre client DomusVi, nous avons développé une plateforme d’onboarding avec 5 zones bien distinctes :

La première Découvrir mon Environnement plonge le collaborateur dans les différents sites du groupe. Il peut ainsi s’orienter (accès au site via véhicule, transport en commun, vélos, etc.), se repérer (Plans 3D, photos, vidéos) et découvrir l’environnement de travail proposé (gestion téléphonie, informatique, commande matériel, etc.).

La deuxième zone Découvrir les équipes permet lui permet de prendre connaissance de ses futurs collègues (organigramme, plan bureau, photos) et d’écouter une vidéo de son manager.

La troisième zone Découvrir DomusVi est consacrée au groupe. Il peut ainsi se documenter sur la stratégie du groupe, comprendre les différents métiers, connaître sa présence à l’international ou encore se familiariser avec sa raison d’être.

La quatrième zone Ma vie chez DomusVi est consacrée au RH. Le collaborateur peut ainsi consulter, compléter et renvoyer des documents RH (contrat de travail, bulletin de paie, congés, etc.), contacter ses interlocuteurs (administration, CSE, médecine du travail, etc.) ou encore découvrir et bénéficier des avantages sociaux (Mutuelle, tickets restos, CE, etc.).

Enfin, la dernière zone M’informer et travailler sensibilise et forme le collaborateur aux applications et fonctionnalités disponibles pour travailler, lui permet de s’abonner aux différents canaux de communication (newsletter, magazine interne, etc.) ou d’intégrer des communautés (réseaux sociaux, forums, etc.).

Le parcours digital d’onboarding rend l’expérience collaborateur très enrichissante dès l’entrée du salarié dans son entreprise. La plateforme développée pour le groupe DomusVi propose quatre types de parcours pour permettre d’encadrer l’onboarding, de gérer sa marque employeur et d’entretenir des relations professionnelles à distance. L’objectif principal est de fidéliser les collaborateurs dès leur entrée dans l’entreprise.  Pour le manager, cette solution présente des avantages majeurs : gagner du temps dans le processus d’intégration, obtenir un feedback en temps réel, ou encore motiver les collaborateurs grâce à une information globale de son futur poste.

L’entreprise en mode hybride est devenue ces derniers mois une organisation du travail de plus en plus courante. Cela implique pour les collaborateurs un savant mélange de travail à distance et de présentiel en entreprise avec un ou plusieurs jours de télétravail au domicile, en co-working, en flex office ou dans des tiers-lieux.

Ce mode d’organisation est un souhait largement partagé par les dirigeants et les collaborateurs mais son application n’est pas toujours simple. En communication interne, les outils utilisés ne répondent toujours pas à ces nouveaux besoins et les directeurs / responsables de la communication manquent de feedbacks pour ajuster leur dispositif.

L’agence peut vous accompagner pour faire évoluer votre communication interne. Pour cela, nous pouvons interviewer vos collaborateurs, diagnostiquer votre dispositif de communication ou encore adapter les actions utilisées en conseillant des alternatives éditoriales, créatives ou techniques. Vous voulez en savoir plus ? Découvrez notre newsletter: https://2oixt.r.ag.d.sendibm3.com/mk/mr/ozDTkyrFlS9QkzkqlqDZa7F9WEjnG7UNhUego499rONrci7CDCdfximvxTTsXQmU9YSMiI_mTIjfu58gtuI4E-plVvclDRFgjQnD7g-uWSM6LQq2hoTKg8zDlN8hWub-DM2X

Instagram a annoncé le lancement des sous-titres automatiques sur les vidéos du Feed. Les utilisateurs peuvent désormais visionner les vidéos du feed avec des sous-titres générés automatiquement en Français grâce à l’intelligence artificielle. Testée depuis l’été dernier pour les contenus vidéos en anglais, cette fonctionnalité est désormais déployée dans de nouvelles langues et intégrée automatiquement dans l’application. « Bien qu’elle soit principalement destinée aux personnes sourdes et malentendantes, nous pensons que cette fonctionnalité bénéficiera à tous les membres de la communauté d’Instagram qui utilisent la plateforme avec le son coupé ou ne pouvant simplement pas entendre en raison d’un bruit de fond », a indiqué la plateforme.

LinkedIn propose une série de podcasts disponible sur la plateforme « LinkedIn Podcast Network ». Les sujets couvrent des domaines tels que le décryptage des technologies, la compréhension du processus d’embauche ou encore la gestion de la santé mentale. Les auditeurs pourront également les écouter via Apple Podcasts, Spotify ou tout autre fournisseur audio. L’idée est de pouvoir continuer le dialogue avec le créateur par le biais de messages, de vidéos, de newsletters et de lives sur LinkedIn. Les auditeurs pourront approfondir les domaines qui les intéressent avec les spectateurs partageant les mêmes idées.

Linktree, vous connaissez ? Il s’agit d’une application en ligne permettant de créer une page de renvoi pour répertorier différents liens – vers un article, une newsletter, un site, etc. Cette page de renvoi est elle-même accessible via un lien habituellement inséré dans les bios des utilisateurs Instagram ou TikTok : les fameux link-in-bio. Linktree domine aujourd’hui le secteur, avec plus de 20 millions d’utilisateurs. Selon une étude réalisée par la société d’analyse web Parse.ly, les liens Linktree représentent près de la moitié du trafic des link-in-bio sur Instagram. Ces pages de renvoi sont donc devenues de nouveaux eldorados à conquérir pour les créateurs de contenus, qui s’amusent à transformer des pages simplistes en affichages spectaculaires et interactifs.

Laurent Borrell

La pandémie, le télétravail, la transformation digitale et le flex office ont changé nos vies personnelle et professionnelle. L’un de ces changements est l’évolution de la communication interne. Le point avec Laurent Borrell, directeur général de l’agence Nabis Conseil. Lire l’article : https://www.journaldunet.com/management/direction-generale/1510739-rh-renforcer-le-role-strategique-du-communicant-interne/

Sur le modèle de Clubhouse, LinkedIn enrichit ses événements avec plus d’interaction. Les utilisateurs pourront ainsi « lever la main » pour monter sur la scène virtuelle de l’événement et participer à la conversation en tant qu’intervenants ou modérateurs. 

Les prochains mois, cette expérience interactive sera progressivement proposée pour les LinkedIn Audio Event et les LinkedIn Video Event. Ainsi il sera possible pour les participants de voir les autres participants au même événement et accéder à leurs profils, suivre et envoyer un message aux autres participants pendant l’événement (réseautage en temps réel), poursuivre la conversation avec les participants après l’événement, « Lever la main » pour monter sur la scène virtuelle de l’événement audio ou vidéo et enfin, participer à la conversation en tant qu’intervenants ou modérateurs.

Le groupe Galien, spécialisé en fabrication et conditionnement de produits pharmaceutiques, leader en Europe, choisit l’agence Nabis conseil pour l’accompagner sur la conception et la formalisation de sa stratégie social media (positionnement éditorial, création de contenus sur les plateformes LinkedIn et Twitter).

Faut-il mieux publier un texte avec photo, une vidéo ou un carrousel ? Quels jours sont à privilégier pour favoriser l’engagement ? Et quels sont les hashtags à ajouter en priorité à sa publication pour maximiser sa visibilité ? C’est pour aider les community managers et les marques qu’Agorapulse, outil de gestion des réseaux sociaux, a passé au crible plus de 1,6 million de posts publiés via sa plateforme en 2021 sur Instagram, Facebook, Twitter, LinkedIn et YouTube.

Premier enseignement de cet état des lieux du community management en France, le pic de l’engagement qui varie d’un réseau à l’autre selon le moment de la journée. Sur Facebook, l’engagement est le plus élevé à 13h et après 19h, tandis que sur Instagram, ce pic se situe à 21h-22h. Même chose sur Twitter (22h), alors que sur LinkedIn, c’est un peu plus tôt, après 18h, ou entre 7h et 9h le matin.

« Moins de publications, plus de visibilité ? Il pourrait donc être intéressant d’aller à l’encontre des tendances de vos concurrents afin d’augmenter la portée de vos publications et donc leurs engagements », conseille toutefois Agorapulse aux marques prêtes à jouer la carte de la contre-programmation.

Sur tous les réseaux, c’est le week-end qui est le plus propice à l’engagement. Moins pris dans le rush de la semaine, les Français ont davantage de temps à perdre les samedis et dimanches sur les plateformes sociales. « C’est pourtant les jours les moins utilisés par les community managers pour publier », relève la plateforme. C’est le dimanche sur Instagram que l’engagement moyen est le plus élevé, d’après l’étude, suivi de près par LinkedIn. L’engagement moyen par jour sur Facebook et Twitter le week-end reste, lui, inférieur à celui d’Instagram et LinkedIn en semaine.

Quid des formats les plus engageants ? « Si la vidéo fonctionne bien sur un réseau social ce n’est pas forcément le cas sur un autre. Cela dépend souvent des pratiques des utilisateurs sur la plateforme, mais également de son algorithme qui peut favoriser certains contenus plutôt que d’autres », note Agorapulse dans son état des lieux.

Sur Instagram, le format Carrousel arrive largement en tête, avec un engagement moyen 68 % supérieur à celui des vidéos, lui-même 48 % supérieur à celui des photos. « La photo, initialement le contenu phare sur la plateforme, est aujourd’hui moins engageant. Le carrousel (mix de photos et/ou vidéos) est aujourd’hui le format le plus performant sur Instagram », résume la plateforme de publication.

Sur Twitter, aussi surprenant que celui puisse paraître, les tweets sans visuel ni lien reçoivent 3 fois plus d’engagement que les vidéos et 10 fois plus d’engagement que les photos. Sur Facebook, c’est la vidéo qui se classe loin en tête, avec deux fois plus d’engagement qu’un post avec lien. Enfin, sur LinkedIn, les deux formats stars de l’engagement sont la photo et la vidéo, plus performants d’un tiers comparé au texte seul, et deux fois plus engageants qu’un post avec lien.

Autre moyen pour créer de l’engagement, les hashtags, qui permettent aux utilisateurs d’identifier facilement les messages qui parlent de sujets qui les intéressant, et donc pour les community managers de voir la portée des posts augmentée. Sur Instagram, mieux vaut se limiter à un ou deux hashtags pour les comptes à plus de 10 000 abonnés. Pour les comptes plus petits en revanche, plus il y a de hashtags utilisés, plus l’engagement est fort.

« Sur LinkedIn et Twitter, même constat que sur Instagram : l’utilisation de hashtags est surtout bénéfique aux petits comptes », note encore l’étude d’Agorapulse. Mieux vaut donc se limiter à un ou deux hashtags bien choisis.

LinkedIn ajoute de nouveaux outils au mode « Créateur ». L’accès au LinkedIn Live et la possibilité de faire une newsletter pour les créateurs » afin de maintenir le lien avec leur public ». Le LinkedIn Live est seulement disponible pour les membres et les pages contenant plus de 150 followers ou connexions. Cette option permet de renforcer l’engagement d’un public cible – les vidéos en direct suscitant en moyenne 7 fois plus de réactions et 24 fois plus de commentaires que les vidéos natives selon LinkedIn.