Sur les réseaux sociaux, vos salariés sont de loin vos meilleurs ambassadeurs, qu’il s’agisse de partager votre culture interne ou encore de diffuser votre politique RH. Alors, comment favoriser cette prise de parole ?

 Il fut un temps, pas si lointain, où la visibilité et la notoriété d’une marque se travaillaient principalement dans les médias de masse. Un terrain inaccessible voire proscrit aux salariés. Avec l’apparition des réseaux sociaux, le collaborateur a accédé à une nouvelle tribune. Une tribune qui lui permet de réduire son déficit de visibilité et de capitaliser sur ses qualités de proximité et d’authenticité. Dans la conjoncture actuelle, les chiffres sont intraitables. Par rapport à un contenu marque, un contenu publié par un collaborateur engage huit fois plus. Il génère un reach cinq fois et demi supérieur et attire en moyenne sept fois plus de leads qu’un contenu marque.

Comment favoriser cette prise de parole ?

Une stratégie d’Employee Advocacy se conçoit sur deux axes :

  1. La vision stratégique, qui peut être une vision dite sélective, basée sur une sélection de collaborateurs – ambassadeurs ou la vision inclusive permettant à tout collaborateur de s’engager comme il le souhaite.
  1. Le niveau d’engagement souhaité : un engagement faible de la part du collaborateur apportera davantage de contrôle mais se fera au détriment de l’impact communicationnel là où un engagement fort, plus impactant, nécessite une structure d’encadrement moins permissive et donc perçue comme moins spontanée.

Ces choix se font en fonction des objectifs de la direction de la communication, des ressources disponibles, de la place de la marque dans les réseaux sociaux, etc…. mais surtout, en fonction des employés, eux-mêmes !

Faire communiquer un collaborateur : danger ou opportunités ?

Cela dépend principalement de la manière dont une entreprise aborde les problématiques d’Employee Advocacy. Sans contrôle de la direction de la communication, une entreprise s’expose au bon comme au mauvais. Si les collaborateurs représentent un potentiel « dormant » ils ne sont pas tenus de représenter, d’incarner ou même de valoriser l’entreprise comme un dirigeant est amené à le faire. Avant d’exploiter ces opportunités de communication, il est nécessaire de regrouper les employés au travers d’une structure adaptée à l’entreprise. Pour s’assurer, dans un premier temps, que le potentiel d’influence n’aille pas à l’encontre des intérêts de l’entreprise. Dans un second temps, le but est de s’assurer que ce potentiel serve au mieux les intérêts de l’entreprise ? Branding, social listening, activation digitale, stratégie de recrutement, etc.

Les leviers pour optimiser sa stratégie d’Employee Advocacy sont pléthoriques !

Le rapport, intitulé « Podcast Ad Effectiveness : Best Practices for Key Industries », regroupe les résultats de 610 études menées par Nielsen, leader de la mesure de l’audience, pour mesurer l’impact des publicités insérées dans les épisodes de podcast. Des travaux réalisés au cours des quatre dernières années, avec un total de plus 147 000 participants. Les enseignements ? Les publicités plus longues fonctionneraient mieux ! Les spots de plus de 35 secondes donnent généralement de meilleurs résultats que les créations plus courtes, « probablement parce que ces publicités plus longues sont plus « personnalisées » et conçues pour s’adapter à l’environnement des podcasts plutôt que d’être réutilisées de la radio ou d’un autre média », selon le media Advertising Age Par ailleurs, les publicités placées au début ou au milieu d’un épisode de podcast obtiennent de meilleurs résultats que celles placées à la fin.

Twitter avait commencé à tester en mai Cercle Twitter (ou Twitter Circle en anglais), une nouvelle fonctionnalité visant à donner aux gens un plus grand contrôle sur la façon dont ils utilisent Twitter. Elle a été conçue pour donner la possibilité de tweeter à un groupe plus restreint et de choisir qui peut voir ses tweets au cas par cas. Twitter a annoncé que Cercle Twitter est désormais disponible sur iOS, Android et Twitter.com, dans le monde entier.
« Twitter a constaté, au cours de la phase de test, que Cercle Twitter aidait certaines personnes à se sentir plus à l’aise pour Tweeter. Avec la possibilité de choisir comment apparaître sur la timeline et davantage de contrôle sur la manière de s’exprimer, Twitter a constaté que les gens Tweetaient davantage – et même que l’engagement sur les Tweets de ces derniers augmentait », a indiqué la plateforme. « Twitter veut que chacun utilise la plateforme à sa guise, et la possibilité de personnaliser ses conversations est essentielle à cet égard ».

Snapchat a annoncé le lancement de la double caméra, une nouvelle fonctionnalité qui permet de capturer plusieurs perspectives en même temps. Avec la double caméra, les snapchatters peuvent créer du contenu en utilisant simultanément leurs caméras avant et arrière, afin que tout le monde puisse participer sur  le moment présent. Ce nouvel outil est placé en avant et au centre de la barre d’outils principale de l’appareil photo pour que les utilisateurs de Snap puissent facilement s’utiliser. La double caméra sera toujours présente dans le mode Réalisateur, aux côtés de l’écran vert, de la vitesse de la caméra et de la fonction Jump Cut, dont le lancement est prévu dans les mois à venir. Ce nouvel outil peut être utilisée pour créer tous types de contenu, y compris des prises rapides pour les Snaps et Stories, ou des vidéos Spotlight plus soignées.

Les utilisateurs auront le choix entre plusieurs mises en page (verticale, horizontale, image dans l’image et découpe) et pourront accéder aux outils de création Snapchat les plus appréciés, notamment la musique, les autocollants et les objectifs. Au lancement, la double caméra prendra en charge les objectifs en post-capture sur iOS, et les capacités du mode capture suivront dans les mois à venir. 

Pas de filtres, Pas de montage, juste de l’authenticité ! Voilà la promesse du réseau. Sur BeReal, les gens ne postent qu’une seule fois par jour, incités par une notification push leur indiquant que c’est « Time to BeReal », encadrée par deux émojis jaunes de mise en garde. En un clic, l’application prend deux photos, l’une provenant de la caméra avant et l’autre de la caméra arrière, simultanément. Les utilisateurs disposent de deux minutes pour poster une photo de leurs occupations et voir les photos des autres. L’objectif : faire en sorte que les utilisateurs prennent une photo random, pas très soignée, pour promouvoir des relations dites plus « authentiques ». L’appli profite de la fronde contre Instagram et TikTok où la pression est croissante pour performer, développer un public et devenir un influenceur. Sur BeReal, il ne s’agit plus de capitaliser sur ses contenus, d’être dans la course aux likes, de monétiser à tout prix ses contenus au point de perdre la santé. L’important est désormais de vivre l’instant présent, de se libérer de cette culture du perfectionnisme.

Le plus grand réseau social professionnel du monde, LinkedIn, regroupe plus de 830 millions de membres en 2022, dont 24 millions en France. Être présent sur LinkedIn devient presque une obligation pour les entreprises souhaitant développer leur activité – 840 000 entreprises françaises y ont un compte. Il devient donc important de développer la visibilité de sa page entreprise pour se distinguer. Pour vous aider à faire votre place sur ce réseau social, nous vous dévoilons des conseils qui optimiseront votre page entreprise.

Compléter les différentes rubriques

Les pages entreprises LinkedIn complétées sont généralement davantage mises en avant sur la plateforme et reçoivent donc plus de trafic que les pages incomplètes.
Assurez-vous donc de renseigner les informations suivantes : votre secteur d’activité, pour que votre cible sache immédiatement ce que vous faites, votre adresse et votre siège social s’ils sont différents, la taille de votre entreprise, le lien menant à votre site afin de générer du trafic sur ce dernier.

Détailler la rubrique « À propos » et insérer des mots-clés 

Ajoutez toutes les informations qui permettront de rassurer et de convaincre votre cible de votre expertise et de la qualité de vos offres. Pour vous aider à ne rien oublier, voici 8 questions auxquelles vous devez répondre avec votre rubrique « À propos » : Qui êtes-vous ? Où êtes-vous ? Que proposez-vous à votre cible ? Quels avantages vos clients vont-ils tirer de votre potentielle collaboration ? Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ? Quelle est la mission de votre entreprise ? Quelles sont vos valeurs ? Que doivent faire les visiteurs intéressés pour avoir plus d’infos ou devenir clients ?

Si vous parvenez à transmettre toutes ces informations dans votre texte, vous améliorerez votre acquisition et votre conversion. Cependant, vous devez le faire de manière claire et synthétique. Si votre « À propos » est trop long ou trop complexe, il ne sera pas entièrement lu, voire pas du tout.
Pensez également à insérer des mots-clés qui sont utilisés par votre cible. Cela offrira plus de visibilité à votre page entreprise LinkedIn dans les résultats de recherche.

Ajouter des liens vers votre page

Comme Google et tous les autres réseaux sociaux, LinkedIn essaye de privilégier les contenus de qualité, en les mettant en avant. Pour cela, toutes ces plateformes utilisent des algorithmes qui classent les publications, profils et pages selon différents critères. Il est donc important que votre page entreprise LinkedIn « plaise » à l’algorithme de la plateforme pour gagner en visibilité.

Un critère à prendre en compte est le nombre de liens pointant vers votre page LinkedIn. Plus vous avez de liens envoyant les internautes vers votre page, plus l’algorithme la prendra au sérieux et la jugera de qualité. Pensez donc à ajouter, sur votre site internet par exemple, mais également vos autres réseaux sociaux, un lien vers votre page entreprise LinkedIn. Vous pouvez aussi demander à vos collaborateurs, employés ou partenaires d’ajouter ce genre de lien sur leur site ou leur profil LinkedIn.

Inviter votre réseau à suivre votre page

Pour développer votre page entreprise LinkedIn, il est nécessaire qu’un maximum de personnes s’abonne. Cela vous aidera à atteindre vos objectifs, quels qu’ils soient. Les utilisateurs LinkedIn qui suivent votre page verront ensuite vos publications. S’ils sont amenés à interagir avec vos posts, en les commentant par exemple, alors, ils les rendront également visibles à leur propre réseau. Plus vous aurez d’abonnés, plus votre page entreprise LinkedIn aura de visibilité.

Il est donc important de gagner rapidement des abonnés et pour cela, vous pouvez mettre en place certaines actions. Tout d’abord, demandez à votre entourage et à vos employés de suivre votre page entreprise sur LinkedIn. S’ils peuvent en plus interagir, voire partager vos futures publications, cela vous offrira encore plus de visibilité.

Ensuite, parlez de votre page entreprise LinkedIn à vos partenaires ou clients et incitez-les également à vous suivre, pour ne rater aucune information vous concernant. Vous pouvez aussi faire en sorte qu’ils vous identifient dans certains de leurs posts, afin d’être visible auprès de leur communauté.
Enfin, ajoutez un bouton « Nous suivre sur LinkedIn » sur votre site internet. Vos visiteurs pourront alors suivre votre page entreprise LinkedIn en un seul clic. N’hésitez pas à mettre cela en place aussi sur vos autres canaux de communication.

Créer des pages produits LinkedIn 

Un autre moyen de booster les résultats de votre page est de créer des pages produits. Ces dernières ont de nombreux bénéfices, notamment un gain de visibilité et une aide pour l’acquisition et la conversion.
Sur ces pages, vous pouvez présenter vos offres à votre cible en ajoutant des descriptions, des images, des vidéos, etc. Vos clients peuvent également publier des témoignages. Une page entreprise LinkedIn peut créer jusqu’à 35 pages produits. Nous vous recommandons donc de le faire pour chacune de vos offres.

Publier du contenu engageant   

Publiez régulièrement, par exemple une fois par semaine, des posts optimisés pour générer de l’engagement, comme des likes, des commentaires ou des partages. Pour y arriver, voici quelques conseils à appliquer dans la création de vos posts : concentrez-vous sur les sujets intéressant votre cible et répondant à une de leurs problématiques, ne faites pas la promotion de votre entreprise ou de vos services dans chacun de vos posts, encouragez vos lecteurs à laisser un commentaire, par exemple en ouvrant un débat, en leur demandant leur avis ou en leur posant une question, postez au bon moment, évitez de mettre des liens dans vos publications, car ce type de post a tendance à avoir moins de visibilité sur LinkedIn. Si besoin, vous pouvez par exemple le placer en commentaire.

L’onboarding est le processus par lequel une entreprise accueille et intègre ses nouveaux collaborateurs. Cette phase est essentielle car elle permet de s’assurer que les nouvelles recrues ont toutes les clés en main pour comprendre les enjeux de leur nouveau poste et intégrer la culture de l’entreprise.

Aujourd’hui, le challenge pour les ressources humaines est de repenser le parcoursd’intégration traditionnel vers un parcours plus digital et innovant. En effet, les accords-cadres signés dans les entreprises ont modifié l’emploi du temps du salarié. Il va être amené à travailler à distance 2 à 3 jours par semaine selon les accords. Il est donc plus difficile de suivre un parcours d’intégration classique : moins de présence sur site, rencontres entre collaborateurs limitées, nombreux documents administratifs en format papier à traiter, etc.

La digitalisation de l’onboarding devient alors une évidence pour la plupart des entreprises. Ces dernières vont transformer plusieurs étapes de leur parcours d’intégration. Par exemple, pour notre client DomusVi, nous avons développé une plateforme d’onboarding avec 5 zones bien distinctes :

La première Découvrir mon Environnement plonge le collaborateur dans les différents sites du groupe. Il peut ainsi s’orienter (accès au site via véhicule, transport en commun, vélos, etc.), se repérer (Plans 3D, photos, vidéos) et découvrir l’environnement de travail proposé (gestion téléphonie, informatique, commande matériel, etc.).

La deuxième zone Découvrir les équipes permet lui permet de prendre connaissance de ses futurs collègues (organigramme, plan bureau, photos) et d’écouter une vidéo de son manager.

La troisième zone Découvrir DomusVi est consacrée au groupe. Il peut ainsi se documenter sur la stratégie du groupe, comprendre les différents métiers, connaître sa présence à l’international ou encore se familiariser avec sa raison d’être.

La quatrième zone Ma vie chez DomusVi est consacrée au RH. Le collaborateur peut ainsi consulter, compléter et renvoyer des documents RH (contrat de travail, bulletin de paie, congés, etc.), contacter ses interlocuteurs (administration, CSE, médecine du travail, etc.) ou encore découvrir et bénéficier des avantages sociaux (Mutuelle, tickets restos, CE, etc.).

Enfin, la dernière zone M’informer et travailler sensibilise et forme le collaborateur aux applications et fonctionnalités disponibles pour travailler, lui permet de s’abonner aux différents canaux de communication (newsletter, magazine interne, etc.) ou d’intégrer des communautés (réseaux sociaux, forums, etc.).

Le parcours digital d’onboarding rend l’expérience collaborateur très enrichissante dès l’entrée du salarié dans son entreprise. La plateforme développée pour le groupe DomusVi propose quatre types de parcours pour permettre d’encadrer l’onboarding, de gérer sa marque employeur et d’entretenir des relations professionnelles à distance. L’objectif principal est de fidéliser les collaborateurs dès leur entrée dans l’entreprise.  Pour le manager, cette solution présente des avantages majeurs : gagner du temps dans le processus d’intégration, obtenir un feedback en temps réel, ou encore motiver les collaborateurs grâce à une information globale de son futur poste.

L’entreprise en mode hybride est devenue ces derniers mois une organisation du travail de plus en plus courante. Cela implique pour les collaborateurs un savant mélange de travail à distance et de présentiel en entreprise avec un ou plusieurs jours de télétravail au domicile, en co-working, en flex office ou dans des tiers-lieux.

Ce mode d’organisation est un souhait largement partagé par les dirigeants et les collaborateurs mais son application n’est pas toujours simple. En communication interne, les outils utilisés ne répondent toujours pas à ces nouveaux besoins et les directeurs / responsables de la communication manquent de feedbacks pour ajuster leur dispositif.

L’agence peut vous accompagner pour faire évoluer votre communication interne. Pour cela, nous pouvons interviewer vos collaborateurs, diagnostiquer votre dispositif de communication ou encore adapter les actions utilisées en conseillant des alternatives éditoriales, créatives ou techniques. Vous voulez en savoir plus ? Découvrez notre newsletter: https://2oixt.r.ag.d.sendibm3.com/mk/mr/ozDTkyrFlS9QkzkqlqDZa7F9WEjnG7UNhUego499rONrci7CDCdfximvxTTsXQmU9YSMiI_mTIjfu58gtuI4E-plVvclDRFgjQnD7g-uWSM6LQq2hoTKg8zDlN8hWub-DM2X

Instagram a annoncé le lancement des sous-titres automatiques sur les vidéos du Feed. Les utilisateurs peuvent désormais visionner les vidéos du feed avec des sous-titres générés automatiquement en Français grâce à l’intelligence artificielle. Testée depuis l’été dernier pour les contenus vidéos en anglais, cette fonctionnalité est désormais déployée dans de nouvelles langues et intégrée automatiquement dans l’application. « Bien qu’elle soit principalement destinée aux personnes sourdes et malentendantes, nous pensons que cette fonctionnalité bénéficiera à tous les membres de la communauté d’Instagram qui utilisent la plateforme avec le son coupé ou ne pouvant simplement pas entendre en raison d’un bruit de fond », a indiqué la plateforme.

LinkedIn propose une série de podcasts disponible sur la plateforme « LinkedIn Podcast Network ». Les sujets couvrent des domaines tels que le décryptage des technologies, la compréhension du processus d’embauche ou encore la gestion de la santé mentale. Les auditeurs pourront également les écouter via Apple Podcasts, Spotify ou tout autre fournisseur audio. L’idée est de pouvoir continuer le dialogue avec le créateur par le biais de messages, de vidéos, de newsletters et de lives sur LinkedIn. Les auditeurs pourront approfondir les domaines qui les intéressent avec les spectateurs partageant les mêmes idées.