Le réseau social financera la réalisation de 50 émissions audio par des créateurs sur sa plateforme, à hauteur de 5 000 dollars par mois, pendant un trimestre à compter du 10 mai 2021. Les créateurs recevront également un soutien créatif et du matériel. Dans le panel des pitchs : une chasse au trésor sur Internet, une émission sur les ovnis et les extraterrestres, un show sur la culture de la coiffure ou encore un jeu intitulé « Serial Killer Speed Dating ». La plateforme assure que cette initiative « aidera à soutenir de nouvelles voix avec des outils et des ressources pour libérer leur créativité sur la plateforme ». Elle dit avoir été « époustouflée par la profondeur et la diversité des idées proposées par la communauté et Les créateurs sont originaires du monde entier

Facebook a annoncé le lancement d’un nouvel outil pour offrir à ses utilisateurs davantage de contrôle sur les contenus partagés dans leur fil d’actualité. Les utilisateurs peuvent désormais contrôler qui peut commenter leurs publications publiques en choisissant parmi plusieurs options allant de toute personne pouvant voir la publication aux personnes et aux pages que qu’ils identifient uniquement. « En choisissant qui peut commenter, vous pouvez orienter la conversation et limiter les interactions potentiellement indésirables sur vos publications publiques. Cette option s’applique également si vous êtes une personnalité publique, un créateur ou une marque. Ce nouvel outil est le dernier exemple en date de la façon dont nous vous aidons à contrôler et à organiser votre fil d’actualité afin qu’il reflète mieux qui vous êtes, à mesure que vos centres d’intérêt et priorités évoluent. Nous voulons également continuer de vous aider à comprendre pourquoi vous voyez le contenu que vous voyez dans le fil d’actualité », a indiqué le réseau social.

Facebook a également lancé Favoris, un outil qui permet de faire apparaître les publications des amis et des pages qui intéressent le plus les utilisateurs en premier dans le fil d’actualité. Ils peuvent ajouter jusqu’à 30 amis et pages à leurs favoris. Les publications des favoris apparaîtront plus haut dans le fil d’actualité. Les favoris peuvent également être utilisés en tant que filtre. Les personnes qui utilisent fréquemment les favoris pourront y accéder à partir de la barre de filtres pour le fil, un nouveau menu en haut du fil d’actualité. La barre de filtres pour le fil offre également un accès rapide à la fonctionnalité Plus récentes, qui permettra de basculer entre un fil d’actualité classé par algorithme et un fil d’actualité trié par ordre chronologique, dans lequel les publications les plus récentes s’affichent en premier. Bientôt, les utilisateurs de l’application Android pourront accéder à la barre de filtres pour le fil en haut du fil d’actualité. La même fonctionnalité sera testée dans l’application iOS dans les semaines à venir. Les suggestions de publications dans le fil d’actualité sont influencées par différents facteurs, a rappelé Facebook, à savoir : les interactions connexes, les sujets connexes et le lieu.

Instagram a lancé les Live Rooms», salons virtuels qui permettent de se filmer et de diffuser les échanges avec d’autres personnes en direct, jusqu’à quatre personnes. «Nous espérons ouvrir la porte à plus d’opportunités créatives, comme de créer un talk show, jouer de la musique, créer des œuvres avec d’autres artistes, animer des séances de questions-réponses plus vivantes ou des tutoriels pour vos abonnés», a indiqué Instagram dans un communiqué. Le réseau social qui a fondé son succès sur les photos et vidéos, avait déjà un outil de live mais qui était limité jusqu’alors à deux animateurs. Il a récemment multiplié les nouvelles fonctionnalités, comme de nombreux concurrents, encouragés par l’explosion des usages numériques pendant la pandémie.

Terminer les captures d’écran pour aller de l’un à l’autre. Twitter a annoncé qu’il serait désormais possible de partager des tweets, sur Snapchat. D’abord sur iOS et « prochainement » sur Android, assure un communiqué, la fonctionnalité permettra ainsi de « partager plus facilement et plus rapidement des Tweets sur d’autres plateformes et de connecter plus de personnes aux conversations qui ont lieu sur Twitter », poursuit-il. Dans les faits, le tweet peut être partagé visuellement dans des Stories, tout en permettant d’utiliser la caméra et l’ensemble des options de création de Snapchat. « Celles et ceux qui consultent un Snap intégrant ainsi un Tweet peuvent appuyer sur cet élément pour voir le Tweet et ses réponses directement sur Twitter », explique-t-il encore. Twitter annonce par ailleurs qu’il va tester sur iOS une intégration pour les Stories Instagram.

Facebook propose sur sa plateforme d’e-learning Blueprint des cours de Community Management. Quatre programmes simples de formation, qui permettent pas-à-pas de se sensibiliser aux outils de la plateforme sociale, depuis la mise en place de stratégies sur le réseau social jusqu’aux bases de gestion de communauté.

Twitter a annoncé le lancement d’une nouvelle fonctionnalité permettant d’agrémenter l’interaction de vidéos diffusées en direct. Ainsi, la plateforme propose-t-elle dorénavant la possibilité pour ses utilisateurs, sur iOS et Android, de convier jusqu’à trois personnes qui pourront également interagir avec l’audience pendant le live. Ceux-ci pourront être entendus par tous les vidéonautes/mobinautes et pourront également quitter le live à tout moment.

Instagram a annoncé le déploiement mondial d’une nouvelle fonctionnalité permettant à ses utilisateurs de créer une liste d’amis proches dans leurs Stories afin de les partager uniquement avec les personnes qu’ils auront ajoutées au préalable. Une liste d’amis qui n’est visible et modifiable que par le titulaire du compte. Si un utilisateur en ajoute un autre à sa liste d’amis proches, un badge vert apparaîtra alors à chaque fois que ce dernier regardera ses Stories. Un cercle vert sera également visible autour de sa photo de profil, dans la barre des stories.

Snapchat a lancé hier en France ses « Shows », des vidéos au format plus long qui viennent compléter les pages « Discover » et sont produites par des médias. Le réseau social, qui attire un public jeune, avait annoncé en octobre aux Etats-Unis le lancement de séries exclusives, un nouveau produit d’appel pour contribuer à relancer cette plateforme qui a été bousculée par le lancement des « stories » sur Instagram et qui a perdu, pour la première fois, des abonnés mi-2018. Ces « Shows », filmés en format vertical, adaptés à un smartphone, ont aussi été lancés au cours des dernières semaines en Grande-Bretagne, Irlande et Norvège. Leur objectif : retenir les utilisateurs plus longtemps sur la plateforme, face à la concurrence de nombreuses autres applications. En France, l’accent est mis sur des formats d’actualité de 3 à 7 minutes, conçus pour « une génération habituée » à consommer des contenus courts, et les programmes de fiction pourraient venir plus tard, a expliqué lors d’une conférence de presse Emmanuel Durand, PDG de Snapchat en France.

Snapchat s’appuie sur des partenaires déjà présents pour la plupart dans son onglet « Discover » comme Konbini News, Tastemade, Webedia ou encore meltygroup, mais a aussi établi de nouveaux partenariats avec BFMTV, M6 (Golden News), France TV Slash, MAD (groupe Figaro), le média Loopsider ou encore l’Olympique de Marseille, 17 Juin Media, Les Eclaireuses et Mediawan Thematics. Les revenus des publicités, qui s’intercalent tous les deux ou trois messages, sont partagés « de manière équitable » entre Snapchat et les éditeurs, selon Emmanuel Durand.

Les Stories sur Facebook et Messenger, ce sont 300 millions de personnes qui les utilisent quotidiennement. De quoi permettre au réseau social d’annoncer officiellement mercredi l’introduction partout dans le monde de la publicité dans ce format, un an après sa mise à disposition dans les Stories Instagram. « Nous commencerons également à diffuser progressivement des publicités dans Messenger Stories au cours des prochaines semaines », indique Laurent Solly vice-président Europe du Sud de Facebook. La plateforme entend ainsi « donner plus d’options aux annonceurs pour leur permettre de toucher plus efficacement les consommateurs, tout en proposant une expérience fondamentalement mobile, personnalisée et non-interruptive », explique un communiqué. Une option de placement qui n’est pour le moment disponible que dans le cadre d’une campagne dans les Stories ou dans le Fil d’actualité existante. Les Stories Facebook seront quant à elle disponibles comme emplacement à part entière « dans les mois à venir ». Quelques annonceurs français ont pu tester en avance la nouvelle fonctionnalité (Mini pour le lancement de son « Countryman », Dior pour présenter son défilé Automne-Hiver 2018-19 et faire la promotion de son nouveau sac Saddle, et Monoprix pour la promotion de sa dernière collection de vêtement.

Le baromètre Hootsuite des médias sociaux a évalué l’incontournable réalité du social media pour les entreprises. Et 73% d’entre elles estiment que leur utilisation va continuer d’augmenter. Développer la notoriété de l’entreprise (91%), gérer la réputation de la marque (74%) et bâtir et gérer une communauté engagée (70%), sont les principaux objectifs poursuivis par les entreprises françaises interrogées.
Seul bémol, 58% ont du mal à évaluer si leurs campagnes sur les réseaux sociaux fonctionnent et la moitié peinent à interpréter les données qui en découlent.

Le guide est à télécharger à l’adresse suivante : https://hootsuite.com/fr/resources/guide/barometre-2018-fr#