OpenAI a présenté une nouvelle version de ChatGPT qui peut désormais tenir des conversations orales et fluides avec ses utilisateurs, un pas de plus vers des assistants d’intelligence artificielle (IA) ultra perfectionnés, le graal actuel de la Silicon Valley. Grâce à un nouveau modèle, GPT-4o (« o » pour « omni »), ChatGPT va pouvoir comprendre aussi bien du texte, que du son et des images, et répondre à l’écrit, par la voix ou en générant des images. Ces nouvelles capacités vont être progressivement ajoutées à ChatGPT, d’abord le texte et l’image pour les abonnés payants, ainsi que les utilisateurs gratuits, avec des limites en matière d’usage. La nouvelle version du « Voice Mode » (mode vocal) doit arriver dans les prochaines semaines pour les abonnés. Elle permet de reproduire de façon bluffante des discussions entre humains.

Si les programmes d’employee advocacy n’offrent pas de remèdes miracles pour la crise de sens qui touche le monde du travail, ils posent néanmoins des jalons d’efficacité individuelle et collective, comme l’engagement, le bien-être au travail, la relation managériale, la marque employeur et le développement commercial. Tout est dans la reconnaissance de la valeur de chaque collaborateur. Pour vous aider dans votre réflexion, découvrez nos contenus dans cette nouvelle newsletter de l’agence et (bien évidemment) n’hésitez-pas à nous contacter !

Sur les réseaux sociaux, vos salariés sont vos meilleurs ambassadeurs pour diffuser votre culture et votre politique RH. Dircom, DRH, organisez leur prise de parole avec un programme d’Employee Advocacy. Découvrez la tribune de Laurent Borrell, CEO de Nabis Conseil, publiée sur le JDN 👉 https://www.journaldunet.com/management/direction-generale/1529941-employee-advocacy-transformer-vos-collaborateurs-en-ambassadeurs-de-marque/

À l’ère du numérique, l’implication des salariés dans la communication de l’entreprise via les réseaux sociaux est devenue une stratégie incontournable. LinkedIn, en tant que plateforme professionnelle de premier plan, offre un terrain fertile pour l’Employee Advocacy, mais réussir à mobiliser authentiquement les collaborateurs est un défi. Notre agence vous propose un accompagnement sur-mesure pour transformer vos collaborateurs en véritables ambassadeurs de votre marque.

1. Cultiver le Personal Branding

La première étape vers une campagne d’Employee Advocacy réussie est de valoriser le personal branding des salariés. Nabis Conseil guide vos collaborateurs à travers un processus d’optimisation de leur profil LinkedIn, leur permettant ainsi de refléter au mieux leur expertise et de devenir des vecteurs crédibles de la communication de votre entreprise.

2. Souligner les Bénéfices Réciproques

Les salariés doivent percevoir les avantages directs qu’ils retirent de leur participation à une campagne d’Employee Advocacy. Que ce soit par la mise à jour de leur profil, l’apprentissage des mécanismes de LinkedIn, ou les interactions enrichissantes, le retour sur investissement personnel doit être tangible.

3. Affirmer leur Expertise avec le Soutien de l’agence

Nabis Conseil aide vos collaborateurs à se positionner comme des référents dans leur domaine. Par le partage de contenus pertinents et la participation à des discussions spécialisées, ils assoient leur réputation d’experts, ce qui constitue un puissant levier de motivation et d’engagement.

4. Consolider la Confiance et l’Engagement

Reconnus à l’extérieur, les salariés gagnent également en confiance au sein même de l’entreprise. Nabis Conseil travaille à renforcer cette dynamique, favorisant ainsi une culture d’entreprise où chaque collaborateur est un ambassadeur potentiel.

5. Définir des Objectifs

Pour assurer le succès de vos campagnes, il est crucial de définir et de documenter clairement les objectifs et les attentes. Un cadre précis permet à chaque salarié de savoir ce qui est attendu de lui, comme :

  • Être actif sur LinkedIn pendant une période définie
  • Publier régulièrement
  • Interagir avec la communauté
  • Promouvoir le contenu de l’entreprise

6. Sélectionner des Ambassadeurs

Choisir les bons ambassadeurs est essentiel. Il s’agit d’identifier les collaborateurs déjà actifs sur LinkedIn et désireux de communiquer, tout en veillant à ce que leur personal branding soit en accord avec les valeurs de l’entreprise. L’analyse de leur Social Selling Index peut être un indicateur de leur aptitude à maîtriser l’algorithme de LinkedIn.

7. Définir des Rôles Clairs

Notre agence vous aide à piloter le programme. Nous serons le référent pour établir avec les collaborateurs les lignes directrices et la stratégie de contenu. Nous établirons un calendrier éditorial hebdomadaire et sélectionnerons soigneusement les contenus pour orienter efficacement les publications de vos salariés. Nous animerons également des ateliers et des réunions pour discuter des stratégies de contenu et pour partager des retours d’expérience.

LinkedIn a étendu les capacités de son format publicitaire Thought Leader Ads. Cette fonctionnalité n’est plus uniquement reservée aux dirigeants ou employés de l’entreprise. Désormais, les annonceurs peuvent sponsoriser le contenu de différents membres sur la plateforme, avec leur autorisation. Ce nouveau format est disponible pour l’ensemble des annonceurs.

Les utilisateurs avec de nombreux abonnés certifiés sur la plateforme X recevront désormais un abonnement gratuit et la fameuse coche bleue, a annoncé l’entreprise. Avant le rachat du réseau social par le PDG de Tesla et SpaceX, la coche bleue était réservée aux comptes notables, mais elle est maintenant accessible à un plus large public moyennant un abonnement payant. Cette décision a suscité des réactions mitigées parmi les utilisateurs, certains se sentant lésés par la perte de leur coche bleue. X a expliqué que certains utilisateurs ont bénéficié d’un abonnement gratuit en tant que « membre influent » du réseau, mais se réserve le droit d’annuler cet abonnement à sa seule discrétion.

 

L’agence de communication Nabis Conseil annonce deux nouveaux clients et deux reconductions. Après compétition, la marketplace Agorastore, leader des ventes aux enchères en ligne pour les collectivités et les entreprises, choisit l’agence pour l’accompagner dans la définition de sa plateforme de marque et de sa charte de discours. Mersy, cabinet d’optimisation de licences IT, fait aussi appel à l’agence pour la mise en place d’une stratégie digitale afin d’accroître sa notoriété. L’agence bénéficie également de deux reconductions : le Groupe DomusVi pour la création et l’animation d’un dispositif de communication vers les familles de résidents d’Ehpads et la SNCF pour la production de contenus

https://www.e-marketing.fr/Thematique/agences-1089/budgets-2234/Breves/Reech-Terres-Rouges-WAM-Les-gains-de-budget-de-la-457357.htm

 

LinkedIn vient de dévoiler de nouvelles fonctionnalités pour ses newsletters, renforçant ainsi son engagement envers les créateurs de contenu sur la plateforme. La première grande nouveauté réside dans la possibilité de dupliquer les Template de newsletter. Désormais, les utilisateurs peuvent importer les modèles de leurs éditions précédentes lorsqu’ils créent de nouveaux brouillons, leur permettant ainsi d’économiser un temps précieux et de maintenir une cohérence dans leurs publications.

De plus, LinkedIn a repensé son système de preview pour offrir aux utilisateurs une représentation plus fidèle et détaillée de la mise en page finale de leurs newsletters. Cette fonctionnalité permet aux créateurs de vérifier leur contenu avant de le publier, assurant ainsi une meilleure qualité éditoriale.

En outre, LinkedIn a introduit une série de nouveaux outils analytiques pour les newsletters. Ces outils fournissent des insights précieux sur l’audience des newsletters, les tendances de consommation, les données démographiques, ainsi que des conseils pour augmenter le lectorat. Les utilisateurs peuvent accéder à ces outils depuis le tableau de bord de leur profil ou via une édition spécifique qu’ils souhaitent analyser.

Ces nouvelles fonctionnalités viennent compléter les améliorations annoncées précédemment par LinkedIn, renforçant ainsi sa position en tant que plateforme de choix pour la création et la diffusion de newsletters.

Deux Américains sur cinq ont adopté TikTok comme leur principal moteur de recherche, révèle une étude menée par Adobe. Cette plateforme est devenue l’endroit privilégié pour divers besoins : 36% des participants recherchent des recettes de cuisine, 35% découvrent de nouvelles musiques, 30% cherchent des conseils mode, 25% consultent des avis sur des produits, et même 18% y trouvent des recommandations de lecture.

L’enquête, qui a sondé 808 consommateurs et 251 chefs d’entreprises américains, vise à comprendre les habitudes de recherche et les ajustements des stratégies marketing des marques face à cette évolution. Les résultats montrent une tendance croissante, surtout parmi les jeunes : 14% des baby-boomers, 29% de la génération X, 49% des millennials et 64% de la génération Z considèrent TikTok comme un moteur de recherche à part entière. Chez les plus jeunes, près d’un utilisateur sur dix privilégie même TikTok à Google pour ses recherches.

Les annonceurs ont rapidement saisi l’importance de cette plateforme : 54% des chefs d’entreprises interrogés l’utilisent comme canal de communication. En moyenne, ils partagent près de dix publications par mois et consacrent environ 15% de leur budget marketing à la création de contenu sur TikTok. Les formats créatifs, les tests de produits, les tutoriels vidéo, les anecdotes et les défis font partie des stratégies les plus courantes.

L’étude révèle également qu’un quart des propriétaires de PME font appel à des influenceurs TikTok pour promouvoir leurs produits ou leurs offres spéciales, soulignant ainsi l’impact grandissant de la plateforme dans le paysage marketing actuel.

Instagram a annoncé étendre à tous les comptes la possibilité d’ajouter des liens dans les Stories, ce qui était jusqu’à présent limité aux comptes certifiés ou à ceux ayant atteint un certain nombre d’abonnés. « Au fil des ans, et au cours de l’année écoulée en particulier, les entreprises et les créateurs de contenus ont montré comment le partage de diverses ressources et informations peut inspirer leur communauté. Qu’il s’agisse d’organiser et d’éduquer autour de sujets qui leur tiennent à cœur ou de présenter de nouveaux produits, le partage de liens est utile à bien des égards aux membres de la communauté et Instagram en donne désormais l’accès à tous ses utilisateurs », a indiqué le réseau social.

Instagram travaille également sur la personnalisation du sticker afin que les utilisateurs puissent facilement avoir un aperçu de ce qu’ils visualiseront lorsqu’ils appuieront sur le sticker « Lien ». Aussi, les comptes et ceux qui partagent de manière répétée des contenus haineux, des fausses informations, ou tout autre contenu qui enfreint les Règles de la communauté, se verront retirer l’accès au sticker « Lien ».