La domination sans partage de Google et Facebook dans la publicité en ligne est loin d’être inquiétée, pourtant, les fortes croissances d’Amazon, Pinterest et Snapchat disent qu’une autre voie est possible. Suite à la publication des résultats du troisième trimestre de toutes les plateformes, un constat s’est imposé : les plus fortes progressions appartiennent à Snap (+50%), Pinterest (+47%) et Amazon (+44%). Suivent Facebook (+28%, mais probablement aidé par Instagram), Google (+17%) et Twitter (+8%). Pour le cabinet eMarketer, cité par CNBC, 2019 sera la première année où le duopole Google/Facebook, bien que contrôlant toujours le marché de la pub digitale, cédera des parts de marché aux États-Unis.