Facebook a annoncé que les utilisateurs de WhatsApp ne pourraient plus transférer des messages viraux qu’à un seul contact à la fois, pour limiter la circulation des infox. La messagerie aux deux milliards d’utilisateurs avait déjà limité le nombre de partages à cinq correspondants maximum à la fois, en janvier 2019. Elle a également marqué d’une double flèche les messages transférés d’un utilisateur à un autre plus de cinq fois. Désormais, tout message viral (marqué d’une double flèche) ne peut être transféré qu’à une seule autre conversation à la fois.

« Nous savons que de nombreux utilisateurs transfèrent des informations utiles, ainsi que des vidéos drôles, des mèmes et des réflexions ou des prières qui ont de l’importance à leurs yeux », indique la messagerie sur son site internet. « Toutefois, nous avons également remarqué une hausse significative des transferts, que les utilisateurs trouvent trop nombreux, et qui peuvent contribuer à la propagation de fausses informations », précise la société. « Nous pensons qu’il est important de ralentir la diffusion de ces messages pour que WhatsApp reste une application de conversation personnelle. »