L’application Clubhouse, lancée en Californie en mars 2020 par Paul Davison et Rohan Seth, qui se concentre uniquement sur des conversations orales en direct, entre plusieurs participants –, est passée de 2 000 téléchargements en septembre à 2,4 millions le mois dernier. Sa particularité ? La voix. Rien que la voix. Pas de story. Pas de likes.  Il est possible d’y créer sa salle de discussion, avec un accès privé ou public. Et la nouvelle coqueluche des investisseurs et des startupers de la Silicon Valley est élitiste. L’appli est seulement disponible sur iphone et accessible par invitation. Si vous décrochez le précieux sésame, libre à vous de parcourir des discussions autour des mérites du bitcoin, du bien-fondé du growth hacking, de la poésie, ou encore d’assister à un master class donné par Elon Musk.