Facebook vient de lancer son service de newsletter – Bulletin -, qui vise à concurrencer Substack et Revue de Twitter. Bulletin a été élaboré sur une plateforme distincte de celle de Facebook – et il n’est pas nécessaire d’avoir un compte Facebook pour s’abonner à une newsletter. Via des leviers de création, diffusion et monétisation, la société de Mark Zuckerberg ambitionne de se positionner rapidement comme un leader du secteur. 

Pour ses débuts, la liste des rédacteurs est stricte : tous anglophones, aucun n’est spécialisé dans la politique puisque l’entreprise souhaite éviter toute polémique pour les débuts du serviceLa plateforme souhaite favoriser l’économie des créateurs, si chère à Zuckerberg depuis quelque temps : aucune commission ne sera prélevée au lancement et Facebook Pay sera chargé des transactions. Par ailleurs, les différents outils du réseau social seront mis à disposition des écrivains : groupes, Facebook Live et Live Audio Rooms ainsi que les divers outils de modération préexistants. Selon le CEO de Facebook, le service est « axé sur l’autonomisation des écrivains indépendants, en les aidant à atteindre de nouveaux publics et à dynamiser leurs entreprises »